19 novembre 2008

Oui, à GAUCHE !

Cher ami, je vous conseille le manuel de la guerre, San Tzu...
Ah le premier traité de stratégie au monde... j'ai l'impression de retourner à la fac quand M. Delumeau nous parlait de l'Histoire du Japon. Séquence Nostalgie.
Sans doute femme [Martine Aubry] du présent mais peu cohérente sur les histoires d'alliances politiques avec le modem quand elle même pratique la méthode à Lille...
Ce matin sur France Inter, on pouvait écouter les déclarations de Martine Aubry : elle a rappelé qu'elle pouvait largement gagné sans le MoDem à Lille et qu'elle n'a fait aucune alliance avec le MoDem, elle a simplement appliqué ce que le bureau national du P.S. (sous la conduite de François Hollande) avait annoncé.
Je pense ne pas être le seul à partir au modem si Martine Aubry ou Hamon passent...
Ben partez ! c'est aussi cela la démocratie ! Faire des choix en fonction de ses propres convictions.
Qualifier Martine Aubry de femme d'avenir en la voyant appeler les militants et sympatisants "camarades"... effectivement, je dois pas avoir ma place au parti si cela est symbole d'ouverture et de progrès...
Je ne suis pas choqué d'appeler les militants du P.S. des camarades, c'est aussi notre héritage socialiste ! Je suis fier d'être socialiste quand on m'appelle camarade.
Mais, peut-être ne fréquentons-nous pas le même monde ?
Le Congrès de Reims marque un tournant dans l’histoire du Parti Socialiste. D’abord, le vote du 6 novembre sur les motions a fait apparaître un message clair de la part des militants : volonté de changement, d’ancrage à gauche, respect des sensibilités de chacun. Ensuite, le Congrès de ce week-end n’a pas permis d’aboutir à des compromis entre motions : c’est le rejet de toute nouvelle forme de synthèse molle qui nous conduirait à de nouveaux échecs.
Enfin, c’est la responsabilité donnée aux militants de trancher par eux-mêmes ces débats sur l’avenir de leur Parti.
Le 20 novembre, ne nous abstenons pas. Votons massivement pour construire une nouvelle majorité autour de Martine Aubry. Une majorité utile pour gérer ensemble le Parti Socialiste.

1 commentaire:

Fab! a dit…

la vérité aussi, c'est que martine aubry, jamais positionnée en tête des votes risque de devenir la première secrétaire.

Delanoé qui est loin d'être proche d'aubry appelle à voter pour elle, idem pour hamon qui a dénoncé les machinations de la vieille garde...

Première secrétaire symbole de machinations et de magouilles, voilà ce à quoi le PS aura droit si Martine Aubry passe, alors que Royal aura le mérite d'y être arrivée seule, avec le soutient unique des militants.